L’exposition

Photographie 16/05/2013

Je reçois souvent des questions concernant mon appareil photo, les réglages que j’utilise, comment je fais pour obtenir tel ou tel effet etc… C’est pour cela que j’ai décidé de faire une petite série d’articles au travers desquels je vais vous apprendre les bases de la photographie pour vous permettre de décider vous-même quels sont les réglages à utiliser selon la situation, quel appareil et quel objectif choisir en fonction de vos besoins et surtout pour vous aider à réaliser de bien meilleurs clichés avec votre appareil photo (réflex ou hybride).

8829454540_c6d1ab18cb_c

De plus en plus de gens investissent dans un appareil photo réflex sans forcément savoir s’en servir et c’est normal, car ces petits bijoux sont remplis de fonctionnalités et les cours de photographie ne sont pas offerts avec l’appareil photo que vous achetez :grimacing:. Aujourd’hui nous allons donc parler des principaux termes techniques en photographie qui sont au nombre de trois. Ils forment ce que l’on appelle « le triangle de l’exposition » car ils sont liés et influent tous les trois sur l’exposition. L’exposition en photographie c’est la quantité de lumière qui est présente sur votre photo finale, ainsi, une photo dite sous-exposée manquera de lumière, au contraire, une photo dite sur-exposée sera trop éclairée et bien sûr, une photo correctement exposée sera… ben normale.

La sensibilité (iso):

La sensibilité est comme son nom l’indique la sensibilité qu’a votre appareil à la lumière. On la mesure en ISO. La sensibilité va de 100 à 25600 sur la plupart des appareils récents. 100ISO veut dire que votre appareil n’est pas sensible à la lumière donc qu’il a besoin de beaucoup de lumière pour obtenir une exposition correcte et 25600ISO veut dire que votre appareil est très sensible à la lumière et donc qu’il n’a pas besoin de beaucoup de lumière pour obtenir une exposition correcte. La sensibilité se comporte un peu comme un filtre. Et plus votre filtre est de bonne qualité (faible valeur ISO) meilleure sera votre photo. Mais attention, baisser la sensibilité va faire rentrer moins de lumière dans votre appareil donc il va falloir jouer sur d’autres paramètres comme l’ouverture et la vitesse d’obturation (que nous verrons plus bas) pour compenser ce manque. Au contraire, si vous augmentez trop la valeur des ISO cela va créer du « bruit numérique », des petits points de couleurs désagréables sur votre photo. Pour résumer : Faible valeur ISO = Peu de bruit numérique, mais il faut avoir beaucoup de lumière. Forte valeur ISO = Beaucoup de bruit numérique mais, pas besoin de beaucoup de lumière.

La vitesse d’obturation (ou temps d’exposition) :

La vitesse d’obturation aussi appelée temps d’exposition ou encore temps de pose détermine le temps pendant lequel votre appareil capte la lumière. Et oui, vous ne la savez peut-être pas mais une photo ne se prend pas toujours à la même vitesse, je peux la prendre en 1/6000ème de secondes comme je peux prendre une photo en 30 secondes :o. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvéniants. L’avantage de prendre une photo avec un temps d’exposition élevé est que l’on va pouvoir capter plus de lumière et donc baisser les iso pour avoir une image sans bruit numérique. L’inconvénient d’augmenter le temps d’exposition est que la photo risque d’être flou soit parce que vous bougez, soit parce que votre sujet bouge. Pour prendre des photos de sport par exemple, il vous faudra avoir une vitesse d’obturation très grande ex : 1/2000ème ou contraire pour faire une photo de nuit d’un bâtiment par exemple, il vous faudra une vitesse d’obturation faible ex : 2 secondes. A retenir : plus la vitesse d’obturation est grande plus le temps d’exposition (ou de pose) est faible.

L’ouverture (du diaphragme) :

L’ouverture, c’est la taille que va prendre votre diaphragme (un rond qui laisse passer la lumière). Plus l’ouverture est grande plus la valeur de l’ouverture est petite, plus l’ouverture est petite plus la valeur de celle-ci est grande. En gros : ouverture à f/1,8 = diaphragme grand ouvert (donc grand rond qui laisse rentrer la lumière) et ouverture à f/32 = diaphragme fermé à fond (donc petit rond qui laisse rentrer la lumière). Si vous avez bien suivi, vous allez donc comprendre que pour capter beaucoup de lumière et pouvoir baisser les iso au max, il va falloir fermer le diaphragme au max (donc valeur petite). MAIS ce paramètre influt aussi sur la profondeur de champs que nous verrons dans un prochain article.

8828458062_ecb0308d02_c

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je publierai bientôt un article sur les différents modes que l’on retrouve sur les appareils photo de type réflex, hybride ou compact expert pour que vous puissiez contrôler les réglages vus aujourd’hui.